Se sentir mieux grâce à l’Art-thérapie et à la musicothérapie

Se sentir mieux grâce à l’Art-thérapie et à la musicothérapie

par | 13 Fév 2023

Lorsque l’on vit des difficultés, que l’on ressent un mal-être ou une souffrance, on a pas toujours envie de parler, ou l’on ne trouve pas les mots pour traduire ce qui se joue à l’intérieur de nous. C’est le pouvoir de l’Art-thérapie : s’exprimer par un autre moyen que la parole ! Créer fait parler l’inconscient, rendant conscient ce qui ne l’était pas. Découvrez cette forme de thérapie par l’art avec Diane, notre professeur de dessin chez Acapelart, formée à l’Art-thérapie et à la musicothérapie. 

Qu’est ce que l’Art-thérapie ?

L’Art-thérapie est une discipline qui aide à répondre à des problématiques que l’on rencontre dans sa vie, à atteindre un mieux-être, à améliorer sa qualité de vie. Cette forme de thérapie passe par des activités artistiques comme le dessin, la peinture, le coloriage, le modelage, l’écriture, la danse, la musique, le chant…

Diane précise que l’Art-thérapie « n’est jamais à visée esthétique ». L’idée n’est surtout pas de vouloir créer du « beau » ou d’être dans une recherche esthétique. Il s’agit d’une démarche d’accompagnement à visée thérapeutique. On se découvre, on se comprend, ce qui peut engendrer des changements intérieurs. 

Par l’art, les émotions surgissent, permettant la compréhension d’un problème, le soulagement ou l’évolution vers un mieux-être.

Il y a toujours un outil thérapeutique adapté à chacun. Par exemple, certaines personnes ne sont pas à l’aise avec la peinture, d’autres ne vont pas aimer se salir les mains… Il est alors possible d’aller vers la voix. Un Art-thérapeute trouve la bonne approche pour vous accompagner. 

Qu’est ce que la musicothérapie ?

La musicothérapie est un outil supplémentaire à l’Art-thérapie, qui utilise la musique sous toutes ses formes, comme moyen thérapeutique. Elle peut se pratiquer en groupe. Lorsque Diane accompagne ses patients, il y a d’abord une phase d’écoute : elle sélectionne des morceaux différents afin d’observer ce que cela provoque en soi. Cette étape invite à mettre des mots sur l’impression musicale : « qu’est ce que cela me fait ? ». Puis elle peut proposer : 

  • De l’écoute active (qu’elle aime mettre en place en EHPAD – Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), une musique rythmée, taper des mains… Chacun fait alors le son à sa façon. Cette dynamique de groupe invite à prendre sa place dans un collectif. 
  • Des Boomwhackers : ce sont des tubes en plastique colorés de longueurs différentes qui émettent des notes de musique. On reproduit des mélodies colorées, cela crée du lien, on « crée ensemble ».
  • Du chant. En EHPAD, Diane invite à chanter des chansons anciennes qui font travailler la mémoire.
  • Le conte peut également faire partie des expériences de musicothérapie. On peut mettre des poèmes en musique.

À quoi ressemble une séance d’Art-thérapie ?

« Ce n’est pas des Arts Plastiques, on parle de « créativité psychique », on vient à la base pour un problème (il peut aussi y avoir des personnes qui n’ont pas envie de discuter). Cela touche vraiment, cela remue. On peut pleurer. On peut croire à première vue que c’est du jeu, mais ce n’est pas le cas. »

Il y a plusieurs courants en Art-thérapie, Diane pratique l’Art-thérapie contemporaine. Elle est passée par une école d’orientation psychanalytique (Freud, Lacan…). Mais les Art-thérapeutes ne sont pas psychiatres ni psychologues.

L’Art-thérapeute est là pour faire bouger les choses, mais surtout, il n’analyse jamais les créations des gens. Il n’est pas là pour analyser « Tiens, le jaune veut dire cela ». L’Art-thérapeute est dans la réception, dans l’accueil, de ce qui se passe en séance. Il ne juge pas ce qui est dit, ce qui est ressenti, ni ce qui est produit. Et il est tenu par le secret professionnel.

Chaque séance durant environ une heure ou moins, si cela est trop éprouvant. Diane débute par un entretien préliminaire. Pour les enfants, cet entretien se déroule avec les parents. Puis durant la séance, elle écoute la personne et lui propose un dispositif. Elle peut proposer des jeux, du bricolage, des collages… On observe ce que l’on fait, en quoi cela nous parle, ce que cela évoque de notre situation. « On fait parler l’inconscient ». 

« Par exemple, j’ai reçu une petite fille de 5 ans qui avait perdu sa maman. Elle ne voulait pas discuter et était violente. Je lui ai proposé de la terre comme outil thérapeutique. Elle la maltraitait et disait à la terre «  Pourquoi ce n’est pas toi qui est morte, pourquoi c’est ma maman ? ». »

Pour les petits, les enfants ayant des troubles cognitifs, un TDAH (Trouble Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité), des difficultés motrices

“Nous pouvons accompagner les enfants dès 2 ans. Les séances sont alors différentes. Un éveil musical peut être proposé pour les tout petits, on les immerge dans la musique et l’art dès l’enfance. Pour une approche de soin, je peux inviter les enfants à s’allonger dans des espaces Snoëzelen. Ce sont des espaces conçus pour stimuler les cinq sens, avec des jeux de lumières, des matelas à eau, des sons, des bruits de la nature ».

L’Art-thérapie est idéale pour les « enfants particuliers », comme les enfants ayant des troubles cognitifs spécifiques ou un TDAH*, les enfants handicapés et les enfants ayant des difficultés motrices.

*Trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité de l’enfant (TDAH) : « Le TDAH est un trouble du neurodéveloppement, qui touche environ 5,9% des enfants d’âge scolaire (1 à 2 par classe) et 3% des adultes. Les symptomes du TDAH s’expriment dans 3 dimensions cliniques : – Inattention : grande distractibilité, difficulté à se concentrer, – Impulsivité : a du mal à attendre, impatient, – Hyperactivité : agitation incessante, besoin de bouger ». Source https://www.tdah-france.fr/Definition-du-TDAH.html 

L’Art-thérapie peut-elle aider à « guérir » émotionnellement ?

« L’Art-thérapie ne soigne pas, ne guérit rien. Car c’est la personne qui se guérit, pour elle. L’Art-thérapie n’a donc pas pour vocation à soigner, mais à prendre soin. »

Cette forme de thérapie est particulièrement adaptée pour (re)trouver l’estime de soi et la confiance en soi, ou pour récupérer son pouvoir personnel.

Elle est utile également aux enfants qui ne sont pas adaptés au système, qui se sentent différents. 

C’est un bon soutien dans les maladies dégénératives chez les seniors (maladie d’Alzheimer entre autres).

Ainsi qu’une aide en cas de problèmes alimentaires (anorexie, boulimie).

L’Art-thérapie dépend beaucoup du thérapeute. 

Diane nous partage deux récits de patients accompagnés en Art-thérapie : 

« Une maman est venue avec sa petite fille qui avait beaucoup de peurs. Ensemble, elles ont fabriqué un « ami courage ». Sa fille va beaucoup mieux depuis qu’elle lui parl ».

« J’ai reçu une jeune fille de 18 ans qui ne sortait plus, restait enfermée dans sa chambre et souffrait d’agoraphobie (la peur des lieux d’où il serait difficile de sortir facilement). Elle est venue à des séances en petit groupe de 4 personnes. Après plusieurs mois, sa maman m’a remercié d’avoir sauvé sa fille qui sortait de nouveau et prenait même le train. Mais pour moi, cette jeune fille s’est sauvée elle même. »

Une forme de thérapie par la création artistique, pour ceux qui rencontrent des difficultés dans leur vie ou qui cherchent une meilleure compréhension d’eux-mêmes. Avez-vous déjà essayé ?

À propos de Diane, professeur chez Acapelart

Diane est artiste (peinture, dessins, portraits) et professeur de dessin. Après une licence d’Arts plastiques à la Sorbonne et une prépa Beaux-arts, elle choisit de donner des cours de dessin à des enfants ayant des troubles cognitifs spécifiques ou un TDAH (Trouble Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité). En 2017, Diane se forme à l’Art-thérapie et à la musicothérapie pour enrichir ses outils d’art thérapeutique. Au sein de notre équipe, Diane donne notamment des cours de dessin en visio pour enfants, adolescents et adultes et intervient par ailleurs dans une association auprès d’enfants polyhandicapés.

Retrouvez nos cours de dessin en visio et nos stages de dessin :

Cet article vous a plu ?
Épinglez-le sur Pinterest !

Se sentir mieux grâce à l’Art-thérapie et à la musicothérapie

Les commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Les derniers articles

𝗣𝗿𝗲́𝗽𝗮𝗿𝗲𝘇 𝗱𝗲̀𝘀 𝗺𝗮𝗶𝗻𝘁𝗲𝗻𝗮𝗻𝘁 𝘃𝗼𝘀 𝗲́𝘃𝗲́𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁𝘀 𝗱𝗲 𝗳𝗶𝗻 𝗱’𝗮𝗻𝗻𝗲́𝗲 !

𝗣𝗿𝗲́𝗽𝗮𝗿𝗲𝘇 𝗱𝗲̀𝘀 𝗺𝗮𝗶𝗻𝘁𝗲𝗻𝗮𝗻𝘁 𝘃𝗼𝘀 𝗲́𝘃𝗲́𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁𝘀 𝗱𝗲 𝗳𝗶𝗻 𝗱’𝗮𝗻𝗻𝗲́𝗲 !

Fêtez la fin d'année avec Acapelart ! Vous recherchez des idées de team building pour votre équipe ? Vous avez un événement de fin d’année avec des enfants à organiser ? Ou vous prévoyez un secret santa au bureau ? Chez Acapelart nous avons à cœur de donner plus...