Être maman solo, entrepreneuse et élever ses enfants sans devoir sacrifier l’un ou l’autre : c’est possible !

par | 27 Fév 2023

Il y a 3 ans, si mon employeur m’avait demandé de travailler un dimanche j’aurais pesté. Je me serais énervée, j’aurais sûrement eu un mal de crâne, j’aurais eu le sentiment de me faire exploiter (et bien sûr j’aurais gardé ça pour moi, de peur des conséquences). J’aurais eu le syndrome de la flemmardise aiguë au réveil. J’aurais dû m’organiser pour faire garder mes enfants et en tant que maman solo sans famille à côté, ça aurait été compliqué, source de stress plusieurs jours avant. J’aurais eu le sentiment de perdre du temps avec mes enfants, de sacrifier ma famille. Ou alors j’aurais refusé à demi-mot cette mission un dimanche pour la raison citée avant, et là, idem j’aurais eu peur des conséquences.

<< Si tu te reconnais, alerte ! Continue la lecture >>

Mais ça c’était avant. Avant que je ne prenne ma vie en main. Avant que je ne décide d’écouter, enfin, ma petite voix intérieure. Avant que je me fasse confiance et fasse confiance à la Vie.

Et ce matin, tout était différent. Je me suis réveillée joyeuse. Joyeuse de ce dimanche qui m’attendais. Joyeuse d’aller passer un après-midi à travailler ET d’y emmener mes enfants. Joyeuse d’aller à la rencontre d’enfants, de parents, d’habitants de la commune de Boissy Sous Saint Yon dans le 91. Joyeuse de faire ce trajet de 2h aller/retour pour aller accomplir mes missions : diffuser du bonheur, propulser les talents, valoriser les artistes.

Aimer son travail c’est essentiel. Travailler et élever ses enfants sans devoir sacrifier l’un ou l’autre c’est possible, même en tant que maman solo. S’épanouir dans sa vie professionnelle c’est tout ce à quoi on aspire et ce que je souhaite à chacun.

Certes, je n’ai aucune garantie. Certes, la vie d’entrepreneure est inconfortable. Certes j’ai parfois des doutes. Mais je sais que je suis à ma place. Je sais que j’apporte du bonheur aux gens grâce à Acapelart que je développe petit à petit, avec toute ma passion et mon cœur. Et je vois que l’impact est grand, réel, pour mes enfants, mon entourage et pour toutes les personnes qui me font confiance, intervenants comme clients.

Aujourd’hui j’ai fait une artiste heureuse. Des enfants heureux. Des parents heureux. Une ville heureuse. Et ça, ça vaut tout l’or du monde.

Je vous laisse avec une photo prise lors de cet événement, la fête du printemps, en compagnie de la talentueuse artiste qui a animé 3h d’ateliers de dessin manga avec 20 enfants. Cette photo est prise en fin d’après-midi… Est-ce qu’on a l’air fatiguées ?! 😉

PS : et en plus c’était la journée internationale du bonheur ! Coïncidence ? Non, je ne crois pas. La Vie envoie des signes, il suffit de les écouter attentivement…

PPS : le bonheur est contagieux. Et nous, on ne veut pas le garder pour nous, on veut le diffuser partout. Dans les maisons, les entreprises, les villes, les écoles, les centres sociaux, les centres médicaux, les maisons de retraite… Si ça t’appelle, appelle moi 😉

Les commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Les derniers articles

𝗣𝗿𝗲́𝗽𝗮𝗿𝗲𝘇 𝗱𝗲̀𝘀 𝗺𝗮𝗶𝗻𝘁𝗲𝗻𝗮𝗻𝘁 𝘃𝗼𝘀 𝗲́𝘃𝗲́𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁𝘀 𝗱𝗲 𝗳𝗶𝗻 𝗱’𝗮𝗻𝗻𝗲́𝗲 !

𝗣𝗿𝗲́𝗽𝗮𝗿𝗲𝘇 𝗱𝗲̀𝘀 𝗺𝗮𝗶𝗻𝘁𝗲𝗻𝗮𝗻𝘁 𝘃𝗼𝘀 𝗲́𝘃𝗲́𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁𝘀 𝗱𝗲 𝗳𝗶𝗻 𝗱’𝗮𝗻𝗻𝗲́𝗲 !

Fêtez la fin d'année avec Acapelart ! Vous recherchez des idées de team building pour votre équipe ? Vous avez un événement de fin d’année avec des enfants à organiser ? Ou vous prévoyez un secret santa au bureau ? Chez Acapelart nous avons à cœur de donner plus...